Gérard Gademann, un skater luttant contre la neige à Leysin - Référence: Skate01


"Ça donne bien, mais c'est un montage"! Telle est généralement la première réaction des gens à qui je soumets ma série de photos de skate sur fond orangé.

Et bien non, pas de photoshop intensif derrière ce carré orange, mais un petit bricolage, somme toute très simple, dont voici le mode d'emploi.


1: Prenez du tissu et quelques lattes de bois:

Petite précision: votre textile se doit d'avoir une taille relativement importante, ne serait-ce que pour le confort de votre chat!

2: Joignez ensuite bois et drap au moyen de quelques clous et visses, ajoutez y deux échalas...

... pour obtenir une toile carrée:


Le mystérieux carré teinté voit subitement son charisme amoindri! Quoi qu'il en soit, j'en devine encore à ce niveau qui doutent de l'authenticité du contraste du skater sur son fond coloré. Certes, la partie bricolage est terminée, mais il reste un brin de travail de terrain.


"Un brin de" n'est pas forcément l'expression la plus appropriée. Entre le transport du matériel et l'aménagement de plateformes dans des lieux pour la plupart impropres au skate, le boulot est physique! Quoi de plus simple dès lors que d'opter pour un terrain enneigé:

Mais bref, ne nous apitoyons pas sur le sort des porteurs, revenons en à l'essentiel, à l'explication du skater apparaissant en ombre chinoise:

Un flash déporté (merci aux Skyports Elinchrom d'avoir résisté à l'humidité et au froid!) à l'arrière de la scène permet cet effet visuel.


J'espère que les derniers dubitatifs seront ainsi convaincus de la véracité des clichés. S'il me reste encore quelques images à réaliser pour terminer ce projet, mon but est ensuite de créer une mosaïque multicolore de ces carrés, liée à plusieurs flashs, qui me permettra de photographier des actions plus imposantes. Des sauts à ski ou autre sport pourraient être figés. A voir la saison prochaine, la logistique sera plus imposante!


PS: merci aux skaters Karim Stalder et Gérard Gademann d'avoir cru directement en cette idée farfelue et à Mélanie Moret pour l'aide pratique.