Anais Morand, championne suisse de patinage artistique en couple sur les berges du Lac Léman à Versoix

 

 

Tout ce que la Suisse Romande compte de photographes s'est rendu ces dernières semaines sur les berges du Lac Léman pour immortaliser les structures de glace. Un spectacle d'une beauté étonnante et une ambiance surréaliste offerts par une vague de froid extrême associée à la bise. A voir le nombre d'appareils photos sur place, même avec une créativité aiguisée, il paraissait difficile de trouver des angles originaux pour fixer le paysage figé. Qu'à cela ne tienne ! Les images des voitures captives de la glace ont fait le tour du monde et ont même été utilisées à des fins publicitaires par  Audi et le TCS.


Aimant photographier des performances dans des endroits insolites (grimpe et skateboard dans les vignes) et admiratif de la féerie du lieu, je me suis mis en tête de faire patiner des athlètes sur les structures glaciaires éphémères. Deux patineurs artistiques de haut niveau ont répondu avec enthousiasme à mon projet : Anais Morand, multiple championne suisse de patinage en couple, et Laurent Alvarez, champion suisse de patinage. Je les remercie ici pour leur disponibilité.


La glace des vagues n'a rien à voir avec les conditions optimales d'une patinoire préparée. Apprivoiser et maîtriser la surface bosselée et d'une dureté variable aurait été un défi impossible pour des patineurs du dimanche. Les deux sportifs ont dû de surcroît affronter une météo pour le moins inhabituelle. Dans une patinoire de compétition, la température est au minimum de 15°. Lorsque nous avons commencé le shooting avec Anais, le mercure indiquait -11° à Versoix. Pas de quoi les refroidir, ni elle, ni Laurent, puisqu'ils ont tous deux offert des séquences éblouissantes à mon regard et à mes objectifs.


En plus des photos disponibles dans mon portfolio, quelques images de cette journée mémorable entre les quais de Versoix et le port de Mie-Tanay.